La Cicatrice

(1 avis client)

18,00 

« La Cicatrice » nous révèle deux femmes d’exception. Lydia Ininahazwe-Sentamo et sa maman font preuve de ressources inépuisables pour survivre dans des conditions extrêmes en octobre 1993, au milieu de la haine et de la violence génocidaire…

Catégorie : Étiquette :

Description

A 9 ans, la petite fille est témoin de scènes d’une violence insoutenable : son père, Englebert Sentamo, gouverneur de province à Karuzi et deux de ses frères, sont massacrés quasiment sous ses yeux. Elle sort miraculeusement de l’enfer couverte de blessures indélébiles. Elle en garde une terrible cicatrice à sa tête.

« La Cicatrice » est le récit d’une errance dans une région gangrenée par la haine ethnique : du Burundi au Congo, en Tanzanie, au Rwanda puis encore au Burundi.

Pendant longtemps, Lydia a caché sa cicatrice. Aujourd’hui, la jeune femme marche la tête haute. Elle vit aux Etats-Unis ; elle s’est mariée, elle se reconstruit.
Elle a pardonné grâce à une paix qu’elle puise au plus profond de son être.

close

Eh salut 👋
Je suis ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de recevoir du contenu de qualité.

1 avis pour La Cicatrice

  1. Iyamaho

    Toutes mes félicitations à Mme Lydia ININAHAZWE pour ce livre, mm si j l’ai pas encore lu pour des raisons zitamvuyeko mais y’a une chose nashak gusaba… c’est que les histoires nkizo zirakenew même en Kirundi. kber y’a des personnes zokwigisha mais comme ziri dans une langue étrangères à nous(kber la plus part y’abarundi tuzi Ikirundi), faites donc une traduction en Kirundi. Les histoires nkizi turashika ko ziba sources d’inspiration no kuri barya bari kugatumba bamenye ko aussi le pardon existe. hari banshi bakomerets kumutima batarababariranira bakeney kumva aho vyashobotse hama hakaba un journal(cnke un feuilleton basée kuriyi histoire). Merci

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Cicatrice

18,00 

18,00